Latest News

Home
Working conditions
Outside Brussels
Agencies
Europ. Institutions
About U4U
Members
Speak up
Video

 

 

Home > A l'affiche

 

Sur cette page
On this page

Hommage à Simone Veil

 

 

Cérémonie d'hommage à Simone Veil le mercredi 18 juillet à Bruxelles, devant le Parlement européen de 12h00 à 13h30

U4U salue la décision de la République française d'honorer la mémoire de Simone Veil, son histoire et ses combats, en la faisant entrer ce dimanche 1er juillet, avec son mari, dans son Panthéon. Ses combats et engagements restent d'une brûlante actualité: la mémoire de la Shoah, la construction européenne, les droits des femmes, les droits des détenus, le droit des peuples à se réconcilier, la protection des populations réfugiées.

A Bruxelles, capitale de l'Union européenne, une cérémonie publique d'hommage à Simone Veil aura lieu devant le Parlement européen le mercredi 18 juillet de 12:00 à 13:30.

Cette cérémonie sera organisée par l'Association Pour la Mémoire de la Shoah et La Maison d'Izieu, Mémorial des Enfants Juifs exterminés, en collaboration avec le Conseil communal d'Ixelles, son Collège et la Bourgmestre, le syndicat des employés des institutions européennes U4U, la plateforme européenne citoyenne (PCE) et l'association des anciens du Collège d'Europe.

Elle se tiendra à partir de 12h00 sur l'Agora Simone Veil, devant le Parlement européen dont Madame Veil assura la première présidence.

Comme Madame Veil, 24.906 Juifs et Juives furent déportés de Belgique, dont 4081 enfants. En outre, plus de 5000 Juifs et Juives de Belgique furent arrêtés ailleurs en Europe, tels 13 des enfants d'Izieu.

 

 

Discours de M. Patrice Grosjean

Je m'appelle Patrice Grosjean et je représente aujourd’hui le syndicat des employés de l’Union européenne U4U (Union for Unity) ainsi que la plateforme européenne citoyenne qui est un regroupement de différentes associations européennes. Si nous sommes des employés des institutions européennes, de la Commission, du Parlement, du Conseil et des agences exécutives, nous sommes aussi et surtout des citoyens européens. Bruxelloises et bruxellois, mais aussi présents dans de nombreuses villes et villages en Europe, nous affirmons notre engagement pour l’idéal européen et pour la communauté qui nous accueille, ici la communauté belge et bruxelloise.

Et c’est à ces différents titres que nous sommes honorés de participer à cette cérémonie en hommage à Simone Veil que nous espérons bien voir se reproduire d’années en années.

Un collègue, après avoir lu un roman de Hugh Howey, m'a cité cette phrase : "Je sais que c'est pure fiction, mais que se passerait-il si, debout sur les décombres..., nous choisissions le pardon plutôt que l'escalade? A quoi ressemblerait ce monde? Peut-être ne le saurons-nous jamais".

Eh bien, si, nous le savons. Ce monde c'est celui de l'Union Européenne.

Mme Veil, déportée à 16 ans à Auschwitz, a fait le choix du pardon. Non seulement du pardon, mais de la réconciliation. Elle a pris une part active à la réconciliation franco-allemande. Ce qui était impensable, la réconciliation après de multiples guerres, après l'horreur qui frappait génération après génération, elle y a contribué, ô combien !

Elle a dépassé cette seule réconciliation, pour contribuer à la construction européenne. Car il n'y avait pas que la France et l'Allemagne pour se battre en Europe.

Ouvrons un livre d'histoire. Presque toutes les pages sont imprégnées de sang. Et tout d'un coup, des hommes et des femmes, non seulement disent "plus jamais ça" mais s'engagent activement dans une construction de paix, pour rassembler les anciens ennemis et pour remplacer la haine par la coopération et le partage des valeurs communes.

Simone Veil représente des valeurs et des combats qui sont aussi les nôtres: contre l'antisémitisme et toutes les autres formes de racisme, pour l'émancipation des femmes, pour les droits de l'Homme. Jeune fonctionnaire au Ministère de la Justice, elle s'emploie à faire reconnaître des droits aux combattants algériens, et en particulier à protéger les femmes des viols et des mauvais traitements. Pour elle, rien ne justifie les exactions, même pas la guerre.

Tout au long de sa vie, Simone Veil a montré par son exemple qu'une femme pouvait évidemment agir, avoir une activité professionnelle et politique, tout en ayant une famille. Elle a pris le parti de l'action contre celui de l'immobilisme ou du conservatisme. On se souvient de son action exemplaire et avant-gardiste pour la dépénalisation de l'avortement, mais en tant que Ministre de la Santé, elle a pris de multiples mesures dans de nombreux domaines, tels que l’aide aux sans-abris ou l'allocation au parent isolé. On lui doit aussi, les premières mesures d'envergure contre le tabagisme.

Cette cérémonie à la mémoire de Simone Veil est aussi une protestation contre l'oubli de ses valeurs. On voit la construction européenne vaciller sous les coups de ceux qui veulent le retour à l'anarchie hobbesienne entre les nations. Cyniques, résignés et désenchantés, ils veulent nous laisser croire que l’Homme est un loup pour l’Homme. On voit leurs discours de haine et d'exclusion sortir de l'ombre où ils étaient confinés, jusqu'à atteindre les tribunes officielles, dans certains Etats.

On voit les droits de l'Homme, et surtout ceux des femmes, attaqués, grignotés, lentement réduits. Et maintenant ces droits et ces conventions, telle la Convention de Genève sur le statut des réfugiés, sont ouvertement attaqués.

Comme Simone Veil nous le démontre si bien nous devons résister. Pas seulement résister, mais agir contre. Pas seulement agir contre, mais comme la vie de Madame Veil nous y invite, nous devons construire avec audace !

Merci de m'avoir écouté et à l’année prochaine!

 

[Top]


Problems regarding this web site ? webmaster@u4unity.eu       Last modified: 11 August 2018
      Search       Sitemap

Contact us - Receive our press - Join us - Articles of association - Archives - Facebook