Webstream links to past conferences

Replay

Conferences within the EU premises

Date Conference Password (if applicable)
     
9 March 2020 Biodiversity and ecosystem services are in emergency : What the science says and what transformative policies can do  
6 March 2020 A COMPASS FOR THE 21ST CENTURY - WHY THE DOUGHNUT IS IMPORTANT FOR TRANSFORMATIVE R&I POLICY  
5 mars 2020 Information meeting on the Garderies  
4 mars 2020 Prochain Budget de l’Union européenne: où en sommes-nous? ghfG83kJH

 

Other public conferences

26 mai 2020

Laurent Berger est le secrétaire général de la Confédération française démocratique du travail (CFDT) depuis le 28 novembre 2012, et le président de la Confédération européenne des syndicats (CES) depuis 2019.

Dans cet entretien, il revient sur la crise consécutive à l’épidémie de COVID et évalue ses conséquences économiques et sociales, ainsi que la réponse apportée par les institutions européennes. Il esquisse les contours d’un syndicalisme européen s’épanouissant dans le cadre d’un dialogue social qu’il faut réinventer au plus vite pour faire face à la crise afin de relancer l’UE en vertus d’objectifs bien identifiés : »Demain l’enjeu c’est un modèle économique plus juste et respectueux de l’environnement, avec donc une inscription délibéré dans la transition écologique. L’enjeu c’est aussi la lutte contre les inégalités, qui minent notre pacte social et républicain, mais aussi le projet européen, car la défiance à son égard croît dans le terreau des inégalités. Et enfin, c’est la volonté de faire tout cela dans un cadre démocratique. »

Pour une relance du dialogue social européen, par Laurent Berger

2 Mai 2020

Filipe Marques est un juge portugais et est le président de MEDEL (Magistrats Européens pour la Démocratie et les Libertés), une association qui promeut les droits fondamentaux et l'Etat de droit et qui regroupe 23 associations nationales de magistrats, juges et procureurs issues de 16 États européens, et qui représente 18 000 magistrats. Il revient dans cet entretien sur ce qu'il qualifie de démantèlement de l'Etat de droit à l'oeuvre en Hongrie et en Pologne, et explique les réponses que les institutions européennes et la Cour de justice de l'Union européenne (CJUE) ont apportées à ce problème qui menace les valeurs sur lesquelles repose l'Union européenne. Il explique également comment la CJUE est celle qui, par ses décisions, permet de réagir dans l'UE face à certaines dérives à l'oeuvre dans certains Etats, quand la volonté politique des pays membres manquent ou qu'il ne sont pas en mesure d'agir. Elle participe ainsi à la construction d'un cadre juridique européen qui s'apparente à une "constitution judiciaire" européenne.

Conférence avec Filipe Marques

22 avril 2020

La vidéo fait partie d'une série sur l'Europe au temps du coronavirus. Shahin Vallée, chercheur au Conseil allemand des relations étrangères (DGAP), y explique comment la mutualisation monétaire implique pour les Etats de la zone Euro de consentir à mutualiser et monétiser nos dettes, et que le moment est venu de le faire dans le contexte de la crise économique résultant de l'épidémie de COVID-19. Il s'agit d'assurer l'avenir de l'UE, pas moins. Les 27 doivent donc parvenir à s'entendre sur ce principe. Si tel n'est pas le cas, un groupe de pays plus restreint, une "coalition de bonne volonté", devrait pouvoir le faire à sa seule échelle pour l'instant.

Conférence avec Shahin Vallée