Union for Unity

Home
Working conditions
Outside Brussels
Agencies
Europ. Institutions
About U4U
Members

 

U4U, the one Trade Union for all the Staff of all the European Institutions. To know more about us ...
 
 

Search this website

Adhérez !
Join Now !

Besoin d'aide ?
Looking for help ?

Conditions de travail, salaires et avantages Défense des Agents contractuels EEAS & Commission staff in delegations Staff Regulations 2014  
 

Concertation sociale

Middle management: mobilité forcée et nouvelles règles de nomination

21 propositions d'U4U

U4U présente à la VP Georgieva les 21 propositions de U4U, approuvées par le personnel, pour améliorer nos conditions de travail

UE Regulatory Agencies

Social issues in the Agencies
Take our survey and help us to assess the problems

Gestion des effectifs

La gestion des effectifs à la Commission : entre pessimisme et colère

EN Version

Temps partiel

Où en est-on de la mise en œuvre de la décision sur le temps partiel, quelques semaines après son entrée en vigueur ?

EN Version

Centralisation des fonctions RH à la Commission : la position de U4U

Parlement européen

Menaces sur le droit à congés des interprètes

DG AGRI

Restructurations à la DG AGRI… Un processus qui nous concerne tous !

Training for competitions

Concours EPSO Competitions        

END

U4U écrit à la DG HR contre la règle anti-cumul

Hot links

Staff consultation : fourth survey : it's still time to have your say

U4U Executive committee

lundi 6 juin de 12:50 h à 14:15 h, J70 01/140.

Tous les membres peuvent y assister et y intervenir.

Éducation européenne - European education

Ecoles européennes

GUDEE - Groupe Unitaire pour le Développement des Écoles Européennes

Revue Éducation européenne

The quote of the month

The founding fathers [of the European Community] were heralds of peace and prophets of the future. Today more than ever, their vision inspires us to build bridges and tear down walls. That vision urges us not to be content with cosmetic retouches or convoluted compromises aimed at correcting this or that treaty, but courageously to lay new and solid foundations".
Pope Francis

Newsstand

The Link, May edition   EN version

GRASPE édition de mai

La Circulaire Avril 2016  EN version

Conférences

Repenser l’avenir de l’UE en instaurant une gouvernance à multi-niveaux
Jeudi 2 juin

Le burn-out, le reconnaître, le prévenir et le soigner
jeudi 23 juin

The top ten most visited pages of this website
(last month)

Formations
Conférences
The Link n°47
Consultation 4
Parlement europ
Contact U4U
Conditions de travail
Débats
Membres
Improving the sickness fund

Meet the Staff

U4U a pour politique d'aller à la rencontre du personnel, si possible sur les lieux de travail. Voici les prochaines réunions programmées :

bullet

Luxembourg : mercredi 8 juin de 12h30 à 14h30, ARIA 00 A087  

Vous voulez y assister ? Contactez votre 'personne de contact' dans votre DG ou l'un de nos responsables.

Voir les réunions au SEAE...

Les invitations sont aussi envoyées directement par courriel.

 

Adhérez maintenant !  

Défendez-vous !

Syndiquez-vous. Rejoignez U4U

Pour faire face à l'institutionnalisation de la précarité, aux embauches au rabais et à la dégradation de nos conditions de travail, le personnel doit être fort et doit s’organiser.

C’est pourquoi nous vous demandons avec insistance d’adhérer dès maintenant à U4U. Nous avons besoin d’adhérents pour nous soutenir, nous avons besoin d’adhérents pour élaborer nos positions et pour mener nos actions.

Sans votre adhésion concrète, forte et résolue, votre syndicat est désarmé. Nous ne sommes forts qu’unis et prêts à nous mobiliser.

Nous sommes une organisation non bureaucratique, réactive, créative et combative. Mais nous devons rassembler plus, mobiliser plus, pour être plus efficaces ! Cela ne se fera pas sans vous.

Adhérez !

Join now !

Stand up for your rights !

Get Unionized - Join U4U

To fight against the institutionalization of job insecurity, to protest against the downgrading of our working conditions, us, the staff, must be strong and need to rally together.

That is why we urge you to join U4U now. We need members that will support us; we need members to help us develop our positions and to carry out our actions.

Without your strong and determined membership we have limited influence as a union. The more we are united, the stronger we are and the more we are ready to rally people together.

We are an organisation that is non-bureaucratic, assertive, creative and full of fighting spirit. We do however need to draw more people together, to rally ever more colleagues in order to be even more efficient. This is impossible without your help, so please do not hesitate to become one of our members.

Join !

édito :

Le glissement sémantique de la VP Georgieva: du "Faire mieux avec la même chose" au "Faire plus et mieux avec moins" !

Lors de sa prise de fonction, la VP avait expliqué aux syndicats le contexte difficile du moment. Elle avait ajouté qu'on ne pourrait avoir plus de moyens mais qu'on essaierait de faire mieux, ce qui ne voulait pas dire plus, avec les même moyens.

U4U, syndicat citoyen européen réformiste, avait pris la VP au mot et lui avait présenté 15 propositions, en les soumettant préalablement au personnel qui les a significativement approuvées, pour "Faire mieux avec la même chose".

La demande de dialogue social sur ces propositions, adressée à la VP, est restée pour l'instant sans réponse, ce qui est dommage. Cela témoigne aussi d'une tendance au sein de notre institution de considérer que le personnel n'a rien à dire, rien à proposer, et que la démarche top down est la seule possible et efficace. Malgré les règles de bonne conduite administrative et la haute qualification du personnel.

Le Collège tourne le dos aux bonnes pratiques managériales, même quand elles ne coûtent rien, même si par le passé elles ont donné d'excellents résultats. Par exemple, la première de nos propositions concernait la gestion du changement et les restructurations, en y impliquant le personnel. La pratique actuelle est brutale, top down, souvent incohérente. La Commission, par son silence actuel à nos propositions, veut-elle accréditer l'idée qu'elle ne veut pas changer de pratique, préférant laisser le personnel dans ses difficultés ? Nous ne voulons pas le croire.

La traduction politique de ce refus de dialogue dans les services et avec les syndicats trouve son expression dans ce glissement sémantique qui est loin d'être neutre: "Faire plus et mieux avec moins de moyens". Il aura donc fallu moins de deux ans pour que la Commission abandonne son ambition de gérer intelligemment la pénurie de moyens provoquée par la réforme statutaire de 2014 et par le cadre financier, au profit d'une politique restrictive qui met en danger l'institution et l'accomplissement de ses missions. La réduction du nombre de postes, accélérée par le non renouvellement de 550 postes en 2016, en allant bien au-delà de ce qui avait été demandé en 2014, affaiblit les services et menace le succès des missions. Elle nuit aux collègues dans leur quotidien maintenant tout en obérant leur futur. Dans son application, elle risque de remettre en cause les quelques avancées obtenues depuis un an en matière de concours internes, de télétravail, de temps partiel et de flexitime.

Ce glissement sémantique se concrétise dans le refus de la Commission de soutenir la demande initiale du Parlement européen d'une révision à la hausse, à mi-parcours, des perspectives financières. Cette révision est pourtant nécessaire pour permettre à l'Union de faire face à ses missions traditionnelles, pour réussir le plan Juncker, et surtout pour répondre aux missions nouvelles qui résultent des crises actuelles et sur lesquelles l'UE sera jugée par les citoyens.

Le président Juncker avait pourtant correctement estimé les ambitions de sa Commission, pour qu'elle soit celle d'une dernière chance fermement saisie. Cette nouvelle orientation risque d'aggraver les choses pour finalement "Faire moins et moins bien, avec moins" !

U4U avait compris le premier objectif de faire mieux avec la même chose, sans que ses propositions soient entendues. Il manifeste son désaccord avec une politique du moins-disant qui ne peut qu'aggraver la crise de la construction européenne.

The semantic shift of VP Georgieva: from "Doing better with the same thing" to "Doing more and better with less"!

When she took up her post, the VP explained to the unions the challenging context of the time. She added that we could no longer expect more resources, but that we would try to do better, which did not mean more, with the same resources.

U4U, the reformist union with a European citizen outlook, took the VP at her word and presented her with 15 proposals - after first submitting them to the staff, who largely approved them - for how to "do better with the same thing".

There has, as yet, been no response to the call made to the VP for social dialogue on these proposals, which is a shame. This is further evidence of a tendency within our institution to believe that staff have nothing to say, nothing to propose, and that the top-down approach is the only effective option, in spite of the rules of good administrative behaviour and the high level of staff qualifications.

The College is turning its back on good managerial practices, even when they cost nothing and have generated excellent results in the past. For example, the first of our proposals concerned change management and restructuring, with the involvement of staff. The current practice is heavy-handed, top down and often inconsistent. Is the Commission's present silence in response to our proposals intended to give the impression that it does not want to change its practices, preferring to leave staff in their difficult situation? We wouldn't like to think so.

The political interpretation of this refusal to engage in dialogue with the services and trade unions is manifested by the semantic shift, which is far from neutral, to: "Doing more and better with fewer resources". It will therefore have taken less than two years for the Commission to abandon its ambition to intelligently manage the lack of resources caused by the 2014 reform of the Staff Regulations and by the financial situation, in favour of a restrictive policy that puts the institution and the successful performance of its tasks at risk. The cut in the number of posts, accelerated by the failure to renew 550 posts in 2016, and well in excess of what was required in 2014, is weakening the services and threatening the success of the missions. It is harming staff in their everyday lives, while hampering their future. Its implementation risks casting doubt on what little progress has been made over the last year with regard to internal competitions, teleworking, part time and flexitime.

This semantic shift is manifested in the Commission's refusal to support the original request to the European Parliament for an upward mid-term revision of the financial perspective. This revision is nevertheless necessary to enable the Union to meet its traditional challenges, to successfully manage the Juncker plan, and above all to tackle the new challenges arising from the current crises, on which the EU will be judged by its citizens.

President Juncker therefore correctly assessed the ambitions of his Commission as a last chance that has to be firmly grasped. This new direction risks making things worse, so that we finally end up with "Doing less and doing worse, with less"!

U4U understood the initial goal of doing better with the same thing, without its own proposals being heard. It disagrees with a 'lowest bidder' policy that can only make the European construction crisis worse.

U4U favorise l'unité syndicale : nous sommes membre fondateur et actif des listes d'unité
listes d'union Near you, pour l'unité syndicale et une action efficace de la représentation du personnel pour mieux défendre les fonctionnaires et agents de l'Union Européenne

U4U est membre fondateur et actif du

U4U is a member of the

U4U participe à l'action A New Deal for Europe

U4U est membre fondateur et contributeur actif du
front commun interinstitutionnel de la représentation du personnel des institutions européennes

Groupes de réflexion - Reflection Groups

GRASPE - Groupe de réflexion sur l'avenir du service public européen

Europe Solidarité Plateforme pour une Europe solidaire  

EU Staff for Europe - Informal action group of concerned staff

[Top]


Problems regarding this web site ? webmaster@u4unity.eu       Last modified: 30 mai 2016.
      Search       Sitemap

Contact us - Receive our press - Join us - Articles of association - Archives - Facebook